Suspiria : de l’horreur italienne de toute beauté !

De quoi ça cause

Suzy, jeune américaine rêvant de devenir danseuse, vient d’arriver en Allemagne pour intégrer une prestigieuse école de ballet. Sitôt arrivée, la jeune femme va être confrontée à des phénomènes pour le moins étranges. Heureusement pour elle, elle rencontrera une élève fan de Scooby-Doo qui l’aidera à mener l’enquête !

Lire la suite de « Suspiria : de l’horreur italienne de toute beauté ! »

Logan – Le Billet du Mercredi

Dans un monde où les bons films X-men sont en voie d’extinction, Logan, le plus célèbre des mutants au cinéma, a décidé de continuer son périple solitaire et c’est tant mieux ! Le célèbre Wolverine nous offre un chant du cygne dans cette dernière aventure en mode western. Accompagné d’un Charles Xavier à bout de souffle, il tente de faire quitter le pays à Laura, une enfant de 11 ans qui le renvoi à son passé tout en incarnant l’avenir des mutants. Lire la suite de « Logan – Le Billet du Mercredi »

Quelques minutes après minuit – Le Billet du Mercredi

Ça y est, les premiers films de 2017 sont là et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça commence pas mal du tout. Cette semaine, on est allé voir Quelques minutes après minuit, un film fantastique du réalisateur espagnol Juan Antonio Bayona et nous avons été conquis. Lire la suite de « Quelques minutes après minuit – Le Billet du Mercredi »

Charlie et la Chocolaterie : Tim Burton au sommet de son art ? (Charlie et la Chocolaterie, Tim Burton, 2005)

Résumé

Un petit garçon issu d’une famille pauvre est assez chanceux pour gagner le droit de visiter les usines du plus grand entrepreneur de la région, qui se trouve produire le chocolat le plus vendu dans le monde. Mais comme ce petit garçon est en fait assez chiant, parce qu’il est gentil, poli, généreux, honnête – bref, tout ce qui fait de lui le cliché d’un enfant de chœur, le film s’intéresse assez vite à ce fameux entrepreneur, qui a l’air d’avoir de gros problèmes.

Lire la suite de « Charlie et la Chocolaterie : Tim Burton au sommet de son art ? (Charlie et la Chocolaterie, Tim Burton, 2005) »

Dracula : le célèbre vampire est-il un monstre romantique ? (Francis Ford Coppola, Dracula, 1992)

Résumé

A la fin du XIXème siècle, le comte Dracula décide de déménager à Londres pour pécho de la meuf parce qu’en Roumanie il n’y a plus personne, et qu’en plus les petites londoniennes à l’image de Mina Harker et Lucy Westenra sont bien bien chaudes. Pour s’assurer d’être tranquille pour son affaire, il enferme le fiancé de Mina, Thomas « Neo » Anderson, avec Monica Bellucci et deux autres femmes aussi bien dotées qu’elles pour qu’il se fasse sucer* par ces dames à longueur de journée, et ne parviennent pas à leur échapper.

*Le sang, bien évidemment. On parle d’un film de vampires, oh. 
Lire la suite de « Dracula : le célèbre vampire est-il un monstre romantique ? (Francis Ford Coppola, Dracula, 1992) »