Mad Max: Fury Road : le retour à un cinéma plus épuré ? (George Miller, Mad Max: Fury Road, 2015)

Résumé

Max vit dans un monde post-apocalyptique dont on ne sait rien si ce n’est qu’une partie de l’humanité vit maintenant dans le désert, organisée en petites communautés isolées. Il est d’ailleurs capturé et emmené dans l’une d’entre elles, la Citadelle, dirigée par un seigneur de guerre dénommé Immortan Joe. Ce dernier dirige son peuple en tyran, asseyant son pouvoir sur son contrôle de l’eau, mais les choses semblent lui échapper lorsque l’une de ses lieutenants s’échappe avec les femmes de son harem. L’armée personnelle de Joe se met alors en route pour la rattraper, emmenant Max avec eux comme poche de sang ambulante.

Lire la suite de « Mad Max: Fury Road : le retour à un cinéma plus épuré ? (George Miller, Mad Max: Fury Road, 2015) »

Invasion Los Angeles : sommes-nous dirigés par des extra-terrestres ? (John Carpenter, Invasion Los Angeles, 1988)

John Nada est le genre de gars à ne jamais se poser de question. Il croit dur comme fer dans le rêve américain et se dit que s’il bosse sérieusement, il n’y a pas de raison pour qu’il ne réussisse pas. C’est en tout cas ce qu’il pense jusqu’au jour où il tombe sur une caisse de lunettes de soleil un peu particulières. Avec elles, non seulement il devient l’archétype du héros de film d’action badass des années 80, mais il voit également le monde sous son vrai jour, et ce qu’il voit n’est pas beau à voir. Lire la suite de « Invasion Los Angeles : sommes-nous dirigés par des extra-terrestres ? (John Carpenter, Invasion Los Angeles, 1988) »

Bonnie and Clyde : Des gangsters pour sauver Hollywoood ? (Arthur Penn, Bonnie and Clyde, 1967)

Résumé :

Au début des années 30, alors qu’elle s’ennuie dans sa vie de serveuse dans un café, la jeune et jolie Bonnie Parker fait la rencontre de Clyde Barrow, un homme magnétique qui prétend survivre en pillant des banques. Les deux jeunes gens vont bientôt tomber amoureux l’un de l’autre et vivre une cavale sanglante à travers le sud des Etats-Unis, à mi-chemin entre héros romantiques et malfrats les plus recherchés du pays. Lire la suite de « Bonnie and Clyde : Des gangsters pour sauver Hollywoood ? (Arthur Penn, Bonnie and Clyde, 1967) »

Logan – Le Billet du Mercredi

Dans un monde où les bons films X-men sont en voie d’extinction, Logan, le plus célèbre des mutants au cinéma, a décidé de continuer son périple solitaire et c’est tant mieux ! Le célèbre Wolverine nous offre un chant du cygne dans cette dernière aventure en mode western. Accompagné d’un Charles Xavier à bout de souffle, il tente de faire quitter le pays à Laura, une enfant de 11 ans qui le renvoi à son passé tout en incarnant l’avenir des mutants. Lire la suite de « Logan – Le Billet du Mercredi »

Rogue One – le Billet du Mercredi (un Vendredi)

On va en faire une tradition sur le blog, je le sens, de donner nos avis sur les films Star Wars le vendredi plutôt que le mercredi – mais que voulez-vous, à saga exceptionnelle, traitement exceptionnel !

Ainsi, Rogue One est le deuxième film de la franchise à sortir depuis son rachat par les studios Disney ; vous vous souviendrez peut-être que chez nous, Star Wars VII avait reçu un accueil plus que mitigé, alors qu’en est-il du spin-off du fan-service annoncé ? Lire la suite de « Rogue One – le Billet du Mercredi (un Vendredi) »

Battle Royale : un week-end normal dans la vie d’un adolescent ? (Kinji Fukasaku, Battle Royale, 2000)

Résumé :

Dans une société en crise où les étudiants sèchent les cours et disent des gros mots, un gouvernement a décidé de discipliner les adolescents en votant la loi “Battle Royale”. Une fois par an, une classe de lycéens est choisie au hasard et est amenée sur une île déserte pour jouer à une version un peu hardcore de Koh Lanta où tout le monde doit s’entre-tuer jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Lire la suite de « Battle Royale : un week-end normal dans la vie d’un adolescent ? (Kinji Fukasaku, Battle Royale, 2000) »

Moonraker, ce James Bond indispensable.

De quoi ça cause ?

James Bond, le fameux agent secret ici interprété par Roger Moore, continue ses aventures d’espionnage dans ce film. Au programme : méchant sous-fifre japonais moustachu triste et en kimono, besoin de se vider les bourses toutes les trois heures, et le plan le plus diabolique de toute l’histoire des méchants de films, tous genres confondus. Lire la suite de « Moonraker, ce James Bond indispensable. »