La Mouche : l’homme peut-il surmonter la nature ? (David Cronenberg, La Mouche, 1986)

De quoi ça parle :

Jeff Goldblum incarne Seth Brundle, un scientifique introverti victime de mal des transports. Bien décidé à trouver une parade à ses nausées, et pourquoi pas à changer le monde par la même occasion, il met au point un système de téléportation. L’un de ses essais ne tourne cependant pas comme prévu et Seth Brundle voit son ADN fusionner avec celui d’une mouche qui trainait dans l’un des pods de la machine, le transformant en Brundlefly. Lire la suite de « La Mouche : l’homme peut-il surmonter la nature ? (David Cronenberg, La Mouche, 1986) »

Impitoyable, quand le passé ne pardonne pas.

De quoi ça cause :

William Munny est un éleveur de porcs à la santé fragile. Veuf et père de deux enfants, il tente de vivre sa vie tant bien que mal quand un jeune homme vient le trouver pour un contrat. Une prostituée du coin a en effet été défigurée par deux clients violents et une prime a été mise sur leurs têtes par les filles du bordel. Munny accepte  de s’engager dans une dernière cavalcade sans se douter que son passé d’assassin est sur le point de le rattraper. Lire la suite de « Impitoyable, quand le passé ne pardonne pas. »

Get Out, un film d’horreur moyen mais nécessaire

De quoi ça parle

Chris et Rose forment un couple tout mignon. Cela fait quelques mois qu’ils sont ensemble et la jeune femme a décidé de présenter son amoureux à ses parents à l’occasion d’un week-end dans leur maison à la campagne. Seulement voilà, Chris appréhende un peu cette visite car il est noir il a peur que cela ne dérange la famille très blanche de sa chérie.

Lire la suite de « Get Out, un film d’horreur moyen mais nécessaire »

Blow Out : l’artiste condamné à rester dans l’ombre ? (Brian De Palma, Blow Out, 1981)

Résumé :

Jack est ingénieur du son pour une petite société de films d’horreur érotiques. Il a beau savoir qu’il ne travaille que sur des projets au mieux médiocre, son métier lui suffit et il prend son pied à jouer avec ses bandes magnétiques pleines de sonorités étranges et farfelues qui lui servent à faire l’habillage sonore des longs-métrages sur lesquels il bosse. Pourtant, il ne va pas tarder à enregistrer un son que personne n’aurait jamais dû entendre et bientôt, il va être convaincu d’avoir été le témoin exclusif d’un meurtre que tout le monde s’évertue à faire passer pour un accident. Lire la suite de « Blow Out : l’artiste condamné à rester dans l’ombre ? (Brian De Palma, Blow Out, 1981) »

Tunnel – Le Billet du Mercredi

Un film sur un monsieur coincé dans un tunnel routier et sur la course contre la montre qui s’engage pour le libérer, ça vend pas forcément du rêve. On s’attend à voir un téléfilm catastrophe du genre à passer l’après-midi sur TF1 ou M6, sans grand intérêt quoi. Et pourtant, une fois de plus, le cinéma sud-coréen nous rend humble et nous montre que non, il n’y a pas que les occidentaux qui savent faire des films, et qu’une fois débarrassés des mauvaises habitudes que l’on a pris à toujours macérer dans les mêmes influences culturelles, on peut raconter une histoire pourtant ultra banale avec une approche vraiment nouvelle. Lire la suite de « Tunnel – Le Billet du Mercredi »

Wake in Fright : la vraie horreur de notre existence ? (Ted Kotcheff, Wake in Fright, 1971)

Résumé

John est un enseignant australien que l’Etat a envoyé faire ses premières années de carrière dans une école perdue au milieu du désert. Pour les vacances de Noël, le jeune homme a décidé de rentrer quelques semaines à Sydney où il espère retrouver sa petite amie. Il va pourtant réaliser que personne n’échappe à l’enfer de l’Outback.

Lire la suite de « Wake in Fright : la vraie horreur de notre existence ? (Ted Kotcheff, Wake in Fright, 1971) »

Suspiria : de l’horreur italienne de toute beauté !

De quoi ça cause

Suzy, jeune américaine rêvant de devenir danseuse, vient d’arriver en Allemagne pour intégrer une prestigieuse école de ballet. Sitôt arrivée, la jeune femme va être confrontée à des phénomènes pour le moins étranges. Heureusement pour elle, elle rencontrera une élève fan de Scooby-Doo qui l’aidera à mener l’enquête !

Lire la suite de « Suspiria : de l’horreur italienne de toute beauté ! »

Invasion Los Angeles : sommes-nous dirigés par des extra-terrestres ? (John Carpenter, Invasion Los Angeles, 1988)

John Nada est le genre de gars à ne jamais se poser de question. Il croit dur comme fer dans le rêve américain et se dit que s’il bosse sérieusement, il n’y a pas de raison pour qu’il ne réussisse pas. C’est en tout cas ce qu’il pense jusqu’au jour où il tombe sur une caisse de lunettes de soleil un peu particulières. Avec elles, non seulement il devient l’archétype du héros de film d’action badass des années 80, mais il voit également le monde sous son vrai jour, et ce qu’il voit n’est pas beau à voir. Lire la suite de « Invasion Los Angeles : sommes-nous dirigés par des extra-terrestres ? (John Carpenter, Invasion Los Angeles, 1988) »

Grave – Le Billet du Mercredi

Il y a quelques mois de ça, un film faisait parler de lui sur internet pour les réactions excessives qu’il avait provoqué durant ses premières projections en festival. Ce film, Grave, racontant les mésaventures horrifiques d’une végétarienne devenue cannibale, avait prétendument envoyé plusieurs membres du public à l’hôpital à cause de sa violence graphique inattendue. Forcément, les amateurs de curiosités que nous sommes avions été intrigués par cette affaire et c’est avec une certaine fébrilité que je comptais les jours avant sa sortie. Ce week-end, j’ai enfin eu la chance de voir Grave, et le moins que je puisse dire, c’est qu’il vaut totalement le coup. Lire la suite de « Grave – Le Billet du Mercredi »

Bonnie and Clyde : Des gangsters pour sauver Hollywoood ? (Arthur Penn, Bonnie and Clyde, 1967)

Résumé :

Au début des années 30, alors qu’elle s’ennuie dans sa vie de serveuse dans un café, la jeune et jolie Bonnie Parker fait la rencontre de Clyde Barrow, un homme magnétique qui prétend survivre en pillant des banques. Les deux jeunes gens vont bientôt tomber amoureux l’un de l’autre et vivre une cavale sanglante à travers le sud des Etats-Unis, à mi-chemin entre héros romantiques et malfrats les plus recherchés du pays. Lire la suite de « Bonnie and Clyde : Des gangsters pour sauver Hollywoood ? (Arthur Penn, Bonnie and Clyde, 1967) »