Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 – Le Billet du Mercredi

Dans la galaxie Marvel, je demande la seule équipe qui en vaille vraiment le coup. Dès la fin des Gardiens de la Galaxie premiers du nom, nous n’avons eu de cesse d’attendre la suite sur Laqvs : et nous n’avons pas été déçus.

Que dire ? James Gunn réalise là encore l’un des meilleurs space opera qui soient, très loin devant les nouveaux Star Wars en terme de qualité (oui, Rogue One, même toi, je suis désolée), et très probablement aussi bon que la trilogie d’origine. Ce n’est d’ailleurs probablement pas un hasard total si ce volume 2 des Gardiens traite la question du père de Star Lord et révèle son identité.

En même temps je sais pas à quoi vous vous attendiez : pourquoi s’intéresser à la Terre, et aux petites histoires des Avengers quand on a toute la galaxie à sauver?

Cependant, le film ne se réduit pas à cela. Autant le dire maintenant : par rapport au premier, il peut décevoir, d’abord parce que la surprise n’est plus là, et parce qu’il est moins porté sur l’action que celui-ci. Les décors semblent également un peu moins inspirés pour certains, et l’humour révèle que nous sommes face au scénariste de Scooby-Doo, dans le sens où il est plus enfantin et moins méta-cinématographique. Et, une fois n’est pas coutume, Gunn n’est pas réellement intéressé par le MCU, donc il n’est fait mention d’aucun événement sorti des studios Marvel, si ce n’est éventuellement le premier Gardiens de la Galaxie. Cependant, c’est encore bel et bien ce film qui met en place les engrenages qui permettront de mettre en route Infinity War : dans le premier c’était le concept de la gemme d’infinité, ici il s’agit plutôt des rôles que certains personnages joueront, notamment Nebula, les Watchers, et le fameux Adam révélé dans une scène mid-générique qui n’a de cesse de me vendre du rêve. Alors certes, seuls ceux qui auront lu les comics profiteront de ces petits détails disséminés dans le film ; mais quand tout ceci se mettra en place dans le MCU, vous en profiterez enfin et je ne doute pas que vous aimerez ça aussi.

Civil War est encore le film du MCU qui arrive le mieux à développer les relations de l’équipe des Avengers, mais ça arrive bien trop tard, et les problèmes sont encore les mêmes que dans les deux premiers films Avengers : Tony a un gros ego Steve n’aime pas ça. Ça fait 9 ans que vos personnages sont écrits pareils, grandissez un peu Marvel !

Pour revenir à l’intrigue du film, elle est très simple, et pourtant elle parvient une fois de plus à mettre les Gardiens bien au-dessus de tous les autres films Marvel. En effet, là où on a le choix entre une myriade d’origin stories ou des Avengers, Age of Ultron, Civil War qui s’évertuent à nous montrer une équipe dysfonctionnelle, désunie, et qui au final semble ne jamais avancer, les Gardiens de la Galaxie vol.2 s’ouvre sur l’équipe telle qu’on la connaît qui a déjà beaucoup resserré ses liens depuis qu’on les avait quittés.

Soyez cependant rassurés, on voit assez Ego pendant tout le film pour assouvir les besoins de tout être normalement constitué d’admirer Kurt Russell.

Cependant, tout n’est pas encore idéal, et le film réfléchit avant tout à ce qui fait une équipe, et ce qui fait une famille. De façon très appréciable, chaque personnage se voit être développé, ainsi que ses relations aux autres, alors qu’il aurait été facile de tomber dans le piège de parler en priorité de Peter et de son père Ego. L’intrigue sépare temporairement l’équipe, ce qui laisse les personnages en groupes réduits et permet à James Gunn de s’attarder sur les membres non développés du premier film. Que ce soit Gamora et Nébula, les deux soeurs rivales, Yondu et Rocket ou encore Mantis, la nouvelle venue, tous auront droit à leur petit moment de mélo qui permettent au spectateur de trouver une vraie tangibilité dans cette union improbable. On comprend que l’équipe s’articule autour de personnalités et non pas de super-pouvoirs. Chacun trouve alors sa place dans cette famille recomposée qui semble construite autour de bébé  Groot avec lequel ils se comportent un peu tous comme des parents. Si on peut avoir le sentiment que ce film est moins marquant que le premier, il faut admettre que James Gunn a fait le nécessaire pour que son équipe survive à de nombreux films.

Ainsi, ne vous attendez peut-être pas à la même claque que face au premier (surtout si vous avez regardé les trailers ; je ne l’ai pas fait, mais Guillaume dit que ça lui a gâché une grosse partie du film), mais vous aurez sûrement un sourire tout le long de la séance, et même en sortant de la salle de cinéma. Allez-y donc, ça ne peut faire de mal à personne, une jolie dose de bonne humeur.

Allez, on vous regarde filer au cinéma.

Manon.


Crédit images

James Gunn, Guardians of the Galaxy vol.2, Marvel Studios, 2017.

Anthony & Joe Russo, Captain America: Civil War, Marvel Studios, 2016.

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s