Mulan, une bonne raison de se mettre au cinéma Hong-Kongais.

De quoi ça cause ?

Mulan est une jeune femme versée dans les arts martiaux qui vit avec son père dans un petit village de Chine, et décide de prendre sa place à l’armée quand celui-ci est appelé à combattre dans la guerre contre les tribus Rouran. Elle se fait passer pour un homme, et fait illusion à deux exceptions près, montant les grades de l’armée jusqu’à devenir un général respecté et aimé de ses troupes. Elle apprend cependant qu’épargner une guerre à laquelle son vieux père malade n’aurait pas survécu est bien plus traumatique qu’elle s’y attendait. Lire la suite de « Mulan, une bonne raison de se mettre au cinéma Hong-Kongais. »

Blow Out : l’artiste condamné à rester dans l’ombre ? (Brian De Palma, Blow Out, 1981)

Résumé :

Jack est ingénieur du son pour une petite société de films d’horreur érotiques. Il a beau savoir qu’il ne travaille que sur des projets au mieux médiocre, son métier lui suffit et il prend son pied à jouer avec ses bandes magnétiques pleines de sonorités étranges et farfelues qui lui servent à faire l’habillage sonore des longs-métrages sur lesquels il bosse. Pourtant, il ne va pas tarder à enregistrer un son que personne n’aurait jamais dû entendre et bientôt, il va être convaincu d’avoir été le témoin exclusif d’un meurtre que tout le monde s’évertue à faire passer pour un accident. Lire la suite de « Blow Out : l’artiste condamné à rester dans l’ombre ? (Brian De Palma, Blow Out, 1981) »

Atlantide : l’empire perdu ? (Gary Trousdale & Kirk Wise, Atlantide : l’empire perdu, 2001)

Résumé

Le jeune et enthousiaste Milo Thatch, cartographe et linguiste (ce qui fait de lui l’un des meilleurs héros de l’histoire de la fiction), rêve de découvrir la mythique Atlantide mais ne trouve personne pour financer ses recherches. Heureusement, un vieil ami de son grand-père decide de sortir de nulle part, au hasard, en lui disant qu’il sait tout de sa vie depuis toujours, et lui paye une équipe et un sous-marin gigantesque pour partir à la recherche d’une cité perdue dont personne n’est réellement certain qu’elle existe. Lire la suite de « Atlantide : l’empire perdu ? (Gary Trousdale & Kirk Wise, Atlantide : l’empire perdu, 2001) »

Tunnel – Le Billet du Mercredi

Un film sur un monsieur coincé dans un tunnel routier et sur la course contre la montre qui s’engage pour le libérer, ça vend pas forcément du rêve. On s’attend à voir un téléfilm catastrophe du genre à passer l’après-midi sur TF1 ou M6, sans grand intérêt quoi. Et pourtant, une fois de plus, le cinéma sud-coréen nous rend humble et nous montre que non, il n’y a pas que les occidentaux qui savent faire des films, et qu’une fois débarrassés des mauvaises habitudes que l’on a pris à toujours macérer dans les mêmes influences culturelles, on peut raconter une histoire pourtant ultra banale avec une approche vraiment nouvelle. Lire la suite de « Tunnel – Le Billet du Mercredi »

Wake in Fright : la vraie horreur de notre existence ? (Ted Kotcheff, Wake in Fright, 1971)

Résumé

John est un enseignant australien que l’Etat a envoyé faire ses premières années de carrière dans une école perdue au milieu du désert. Pour les vacances de Noël, le jeune homme a décidé de rentrer quelques semaines à Sydney où il espère retrouver sa petite amie. Il va pourtant réaliser que personne n’échappe à l’enfer de l’Outback.

Lire la suite de « Wake in Fright : la vraie horreur de notre existence ? (Ted Kotcheff, Wake in Fright, 1971) »

Mad Max: Fury Road : le retour à un cinéma plus épuré ? (George Miller, Mad Max: Fury Road, 2015)

Résumé

Max vit dans un monde post-apocalyptique dont on ne sait rien si ce n’est qu’une partie de l’humanité vit maintenant dans le désert, organisée en petites communautés isolées. Il est d’ailleurs capturé et emmené dans l’une d’entre elles, la Citadelle, dirigée par un seigneur de guerre dénommé Immortan Joe. Ce dernier dirige son peuple en tyran, asseyant son pouvoir sur son contrôle de l’eau, mais les choses semblent lui échapper lorsque l’une de ses lieutenants s’échappe avec les femmes de son harem. L’armée personnelle de Joe se met alors en route pour la rattraper, emmenant Max avec eux comme poche de sang ambulante.

Lire la suite de « Mad Max: Fury Road : le retour à un cinéma plus épuré ? (George Miller, Mad Max: Fury Road, 2015) »